Forum Dissidence44-Mémoire/Histoire vivante/Collection

Forum de discussion sur les thèmes de la Résistance française et ses alliés 1940/1945 ainsi que de la vie civile pendant l'Occupation
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Royal Marines- Gironde 1942, Operation 'Cockleshell'- Un témoignage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alain
Maquisard
Maquisard
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 56
Localisation : Londres et Aubeterre-Sur-Dronne
Tenues représentées : FFI Dordogne Nord, Brigade Rac, Jedburgh, Operation cockleshell
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Royal Marines- Gironde 1942, Operation 'Cockleshell'- Un témoignage   Mar 29 Déc - 11:26

J’ai lu récemment dans un journal anglais une témoignage trés interessant de la part d’un resistant, âgé maintenant de 96 ans, que je voudrais traduire pendant noël et poster bientot. C’est une excellente histoire. Alain
Revenir en haut Aller en bas
http://resistancefrancaise.blogspot.com/
Vercors
Dissidence44 / ADMIN
Dissidence44 / ADMIN
avatar

Nombre de messages : 8867
Age : 47
Localisation : Rhône-Alpes
Tenues représentées : Maquis alpins
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Royal Marines- Gironde 1942, Operation 'Cockleshell'- Un témoignage   Mar 29 Déc - 12:20

Salut Alain
N'hésite pas, tout témoignage intéressant est bienvenu sur ce forum.
Tu peux utiliser le site de traduction Reverso pour la traduction
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://dissidence44d2m.forum-actif.net
Penn Ar Bed
Dissident d'or
Dissident d'or
avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 27
Localisation : Brest - Bro Gozh Va Zadoù
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Royal Marines- Gironde 1942, Operation 'Cockleshell'- Un témoignage   Mer 30 Déc - 2:59

Il s'agit de l'Opération Frankton en 1942, il me semble. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://france54.aceboard.fr
Alain
Maquisard
Maquisard
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 56
Localisation : Londres et Aubeterre-Sur-Dronne
Tenues représentées : FFI Dordogne Nord, Brigade Rac, Jedburgh, Operation cockleshell
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Royal Marines- Gironde 1942, Operation 'Cockleshell'- Un témoignage   Mer 30 Déc - 19:27

Oui, tu a raison. La temoignage est de la part d’un résistant, M. Mariuad, qui recemment parlé de l’operation pour la premiere fois.
Revenir en haut Aller en bas
http://resistancefrancaise.blogspot.com/
Alain
Maquisard
Maquisard
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 56
Localisation : Londres et Aubeterre-Sur-Dronne
Tenues représentées : FFI Dordogne Nord, Brigade Rac, Jedburgh, Operation cockleshell
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Royal Marines- Gironde 1942, Operation 'Cockleshell'- Un témoignage   Ven 8 Jan - 16:06

Voici la témoignage (que j’ai traduit d’un journal anglais) d’un jeune résistant courageux qui a aidé deux royal marines échapper la gestapo.

Jean Mariuad (âgé maintenant de 95 ans) un résistant qui a mené à sécurité le deux qui avaient surveçu a l’un audacieux raids commando de la deuxième guerre. Il a parlé de l’operation pour la première fois.

En décembre 1942 dix royal marines sont allés 100 km, ont remonté la rivière Gironde dans les Cockle mark II kayaks pour planter des mines sur des navire commerce allemands, qui se préperaient pour transporter des matériaux de guerre au Japon.

Ils ont réussi à couler un navire et ils ont fait de gros dégats à quatre autres et ils ont fait assez de dégats pour peturber le port pendant plusieurs mois. Le raid était si important que Winston Churchill a dit plus tard que le raid avait à raccourcir la guerre de six mois.

Mais le raid avait des consequence tragique. Deux des hommes se sont noyé et six ont était capture et fusillaient. Le seules qui ont surveçu – Major ‘Blondie’ Hasler et royal marine Bill Sparks devaient leur vie à M. Mariuad.

Après avoir evade la capture, les deux ont fait un trajet pénible de 150 km nord-ouest jusque à Ruffec, un lieu important sur la route d’evasion Marie Claire ou M. Mariuad était un organisateur principal.

Il a reçu un message que deux hommes, perdus, fatigues, affaimés et qui prétendaient être des soldats Britannique en fuite etaient arrives dans le café Toque Blanche et ils avaient demandé de l’aide aux propriétaires, M. et Mme. Mandinaud.

- Ils avaient de la chance, a dit M. Mariuad, les larmes aux yeux.
- S’ils etaient entrés dans un autre établissement ils auraient probablement été trahis et capturés. J’ai le plus grand respect pour M. Mandinaud pour ce qu’il a fait.

M. Mariuad avait des soupcons il craignait un piége allemand. Il a cherché l’aide de son ami M. Paillet, un professeur retraité d’anglais. Ensemble ils sont allés voir MM. Hasler et Sparks, qui attendaient dans une piece au dessus du café. M. Paillet a commence à leur poser des questions pour verifier leur identité. Aussitot que M. Sparks, un eastender, a commence à parler, M. Paillet a dit;
- Cette un ‘cockney’, aucun Allemand ne pourrait copier cet accent!

Le lendemain M. Mariuad et son beau-frère ont embarqué clandestinement les homes dans une camionette de boulangerie et ils ont conduit à travers de dense patrouille allemande à une maison sure, ou MM. Hasler et sparks se sont caches pendant 41 jours avant de passer par Lyon, Marseille et Perpignan jusqu’a la frontiere espagnole pu ils sont passers clandestinement en Espagne.

M. Mariuad minimise son role,
- On doit être jeune et un peu bête, c’était un question de conscience, a-t-il dit.

Quelques mois plus tot il avait été arête par la Gestapo. Prevenu il a eu le temps de brûler des papiers compromettant. Le four était toujours chaud quand les Allemands sont arrive chez lui. Mais malgré leur soupcons il a était libéré après un journée d’ interrogation.

Deux commendations enthousiaste ornent un mur de sa maison. L’une de Earl Mountbatten, qui a ordonné le raid lit;
- Je me suis rendu compte que ce serait la mort certain pour les homes vaillant qui participeraient à moins que des hommes et des femmes couraguex de la Résistance Française ne viennent à leur secours.
L’autre exprime la gratitude des royal marines;
- En Angleterre on apprécie votre action, laquelle était dans les plus hautes traditions de la Resistance Française.

M. Mariuad avait été un soldat de l’armée française et il avait été sauvé de la plage de Dunkerque en 1940, débarquement dans le Kent. Une famille à Ramsgate lui a donné l’abri et
- Ils ont toujours gardé mon verre plein de bière.

La dernière fois qu’il a rencontré MM. Hasler et Sparks était à une reunion en 1961. Des souvenirs de la guerre et des amis qui ne l’ont pas survecu sont encore claires et vivant.
- Je me souviens d’eux comme hier, a-t-il dit.
Revenir en haut Aller en bas
http://resistancefrancaise.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Royal Marines- Gironde 1942, Operation 'Cockleshell'- Un témoignage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Royal Marines- Gironde 1942, Operation 'Cockleshell'- Un témoignage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» operation de la fente labial a amiens par Mme Baguidi
» témoignage allaitement et fente labiale
» operation vesicule jeudi, besoin de temoignage
» Témoignage de M. Alcader, auteur du "Vrai visage de l'Islam"
» LA CONFIRMATION (témoignage)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Dissidence44-Mémoire/Histoire vivante/Collection :: Histoire Vivante & Collection :: Les Forces Spéciales Alliées-
Sauter vers: