Forum Dissidence44-Mémoire/Histoire vivante/Collection

Forum de discussion sur les thèmes de la Résistance française et ses alliés 1940/1945 ainsi que de la vie civile pendant l'Occupation
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacquelin
Membre de Dissidence44
Membre de Dissidence44
avatar

Nombre de messages : 2698
Age : 24
Tenues représentées : Résistance - Bataillon de choc
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Mer 1 Sep - 18:30

Bonjour à tous,

Voiçi un petit reportage photo reconstitution sur le thème de la libération de Toulon et de Dijon par le 1er bataillon de choc.



15 Août 1944, France.
Enfin les troupes Alliées ont débarqué en Provence ouvrant ainsi un second front sur le territoire Français.
Ce débarquement va permettre à la fameuse armée de De Lattre de rentrer en jeu. Cette armée, elle est Française et elle brûle d'impatience d'en découdre et de prendre leur revanche sur l'ennemi qui occupe depuis bien trop longtemps leur patrie.
Au sein de cette armée, on retrouve une unité, un peu particulière des autres divisions "classiques".
C'est le 1er bataillon de choc, une troupe de commandos très bien entrainés qui c'est déjà illustrée dans la libération de Corse en 1943 ainsi que dans celle de l'île d'Elbe au moment du 6 juin 1944.

A présent, si certains ont eu la chance d'être parachutés avec les Américains au moment du 15 Août pour servir d'interprète, les autres ont du attendre quelques jours supplémentaires pour enfin débarquer sur la côté Méditerranéenne le 19 et le 20.
Dans la nuit du 20 Août, enfin rassemblé le 1er choc embarque dans les GMC direction Toulon.
L'objectif, libérer la ville qui pour l'instant est tenue par une garnison Allemande déterminée au combat et rattachée à de nombreux forts et canons.

Voici la silhouette typique d'un homme du 1er choc à son arrivée en Provence.
Il porte une tenue classique de GI avec cependant quelques particularités, Système D Français oblige.



La tenue se compose d'un calot US en laine 1er type, chemise moutarde, pantalon HBT dont les poches cargo sont remplis de chargeurs et explosifs, guêtres et brodequins toujours US.
L'équipement est composé d'un brelage, ceinturon et musette M36 contenant les effets personnels et quelques vivres.. Accroché au ceinturon on remarque une pochette pansement, un étui boussole, une gourde. Enfin ce choc porte une musette médic portée en bandoulière contenant des grenades et quelques munitions supplémentaires.
Une grenade MKII est accrochée au brelage et maintenu par du chaterton afin d'éviter les mauvaises surprises. Pm thompson.
Pour finir on remarque l'insigne de poitrine du 1er bataillon de choc ainsi qu'un brassard Français sur le bras gauche, distribué avant le débarquement.


Le 21 au matin, le combat commence aux portes de la ville.

Ce choc est en marche vers le carrefour des Quatre-chemins qui marquent l'entrée de la ville.
Il a troqué son calot contre la béanie à la visière coupée, plus pratique pour le combat, il a également enlevé l'insigne de poitrine.
On distingue une grenade Mills accrochée à son ceinturon.





Le 21 au soir, la bataille de Toulon est engagée, on se bat dans la ville. Les chocs ont pu commencer à s'infiltrer dans le dispositif de l'ennemi. L'objectif va être de prendre la poudrière où une garnison Allemande y est retranchée. Les blindés Alliées , les chocs et les tirailleurs essayent de neutraliser les ennemis sur les hauteurs en fin de journée. La nuit va ensuite laisser un court répit avant de reprendre le combat le 22.
Le 22 le fort du Mont-Faron est occupé par les chocs sans combat puis très vite celui de la Croix-Faron se rend.
D'autres compagnies ont atteint le centre de Toulon et les FFI locaux se battent à leur côté. Certaines petites équipes du 1er choc, emportées par leur élan vont rejoindre les FFI dans les quartiers Est de Toulon. Les combats de rues font rages et la situation est confuse.

Quelques photos d'époques

Prise d'un canon PaK 40 de 75mm par le 1er choc au Pont du Las.



Les chocs rentrent en contact avec la résistance



On retrouve içi un homme du 1er choc, certainement le 21 Août à l'entrée de la ville ou le 22 Août dans les combats des quartiers Est.
La résistance locale va être un grand atout en guidant les chocs jusqu'à leur objectif.

Prise de contact


Le FFI est vêtu de vêtements civils. Chemise civil à col hirondelle, pantalon de travail en laine très robuste. Béret, ceinture civil à laquelle est accrochée une grenade à manche Allemande. Enfield de parachutage avec ses deux cartouchières en toile pour les clips chargeurs de 5 balles et enfin insigne de poitrine tricolore à croix de lorraine de fabrication artisanale et brodequins civils.



Et progression...







L'ennemi n'est pas loin



Mais la voie est dégagée pour l'instant




Le 23, la section Bonnard ainsi que celle de Fournier cantonnés dans des immeubles, depuis le 22 au soir, à un point stratégique de repli pour les Allemands sont attaqués à coup de canons de 20 mm.
Les chocs à cour de munitions et pris par surprise vont devoir se rendre.
Un drame va alors se passer, les survivants sont rassemblés après le porche de l'immeuble et vont se retrouver façe à deux mitrailleuses qui mécaniquement vont abattre les survivants.
L'un deux, le chasseur Roger, dans une ultime course va se jeter en avant et courir vers l'ennemi en le bousculant. Les Allemands pris par surprise n'ont pas eu le temps de réagir et ce chasseur va réussir l'impossible en s'enfuyant sans se faire abattre.
Quelques secondes plus tard, deux chars Alliées arrivent dans la rue et mettent en pièces les canons de 20mm, les fantassins Allemands eux vont alors s'enfuir tandis que les chars continuent leur route plus loin.

Finalement, Fournier et un autre chasseur qui ont assisté au massacre sortent de la rue bien vivants. Bonnard, qui faisait parti du groupe mitraillé à bout portant, par chance est grièvement blessé mais bien vivant. Lacroix-laval lui n'aura pas cette chance, lui aussi blessé il expire quelques minutes plus tard. Le reste des chocs rassemblés sont morts sur le coup.

Du côté de la poudrière, les combats font également rages et les chocs gagnent du terrain cependant l'ennemi ne tient pas à se rendre.
Si le matériel entreposé en dehors des tunnels de la poudrière est détruit il en reste beaucoup dans ces fameux tunnels que les Allemands appuyés par les chars tiennent coûte que coûte.
Cependant, la position devenant intenable en raison des obus directement tirés dans les tunnels, les Allemands après avoir tenté plusieurs sorties finissent par se rendre le 23 au soir.

Le 24, seul le fort de Malbousquet tient encore. Il résiste jusqu'au matin du 26, marquant ainsi la prise définitive de Toulon.
Les chocs ont perdu 79 hommes à Toulon, dont 36 tués. 29 appartenaient à la 2ème compagnie, celle qui tenait les immeubles et dont l'un des groupe s'est fait lâchement massacré.


Après l'expérience de Toulon, le 1er bataillon de choc reçoit la visite du général de Lattre le 30 Août.

Le 1er Septembre les chocs traverse le Rhône sur un pont de bateaux.
Ils rejoignent ensuite St Etienne, puis Lyon où ils y stationnent trois jours et repartent ensuite.

On retrouve içi un choc et un FFI qui a décidé de rejoindre le convoi pour combattre aux côtés des chasseurs.



Le choc porte sa veste M41, un calot US avec des lunettes US anti-gaz eyeshield qui lui sert à se protéger de la poussière sur la route, il porte l'insigne de poitrine ainsi qu'un chèche.

Le FFI porte une veste en velour, il a son sac tyrolien contenant ses affaires personnels ainsi qu'une musette française pour les munitions.



A 50 kilomètres au Nord de Lyon, le convoi manque d'essence.
A la Tour de Salvagny, il faut attendre, l'armée B allant trop vite.
Ce chasseur en profite pour aller cueillir quelques mûres dans la campagne aux alentours.
Les guêtres ont été enlevées pour plus de confort.




Le convoi se remet en route......


La suite très bientôt Wink


Dernière édition par Jacquelin le Jeu 2 Sep - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bibici
Dissident d'or
Dissident d'or
avatar

Nombre de messages : 1673
Age : 102
Localisation : Partisan laisser d'adresse...
Tenues représentées : Cheminot
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Mer 1 Sep - 18:55

Encore un beau reportage Jaquelin ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
le gars du peu
Membre de Dissidence44
Membre de Dissidence44
avatar

Nombre de messages : 410
Localisation : Vallée de la gervanne
Tenues représentées : FFI
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Mer 1 Sep - 19:27

Salut,

Fichtre, génial ce reportage photo reconstitution.Le texte est clair , la description des tenues est instructive.Coté photos, les postures et l'environnement est recherché.Je trouve bien les photos de progression le long des maisons.

Un exemple à suivre, bravo à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Jacquelin
Membre de Dissidence44
Membre de Dissidence44
avatar

Nombre de messages : 2698
Age : 24
Tenues représentées : Résistance - Bataillon de choc
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Mer 1 Sep - 20:14

Merci Phil et Bibici, une fois de plus ça fait chaud au coeur !

Je poste la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
bibici
Dissident d'or
Dissident d'or
avatar

Nombre de messages : 1673
Age : 102
Localisation : Partisan laisser d'adresse...
Tenues représentées : Cheminot
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Mer 1 Sep - 20:29

Allez en avant pour un deuxieme service ,aussi bon que le premier rttrt de belles photos pour illustrer tout ça, et une interaction dans un contexte d'epoque BRAVO. 'té'(t(t Et si tu veux du figurant je suis partant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Vercors
Dissidence44 / ADMIN
Dissidence44 / ADMIN
avatar

Nombre de messages : 8867
Age : 47
Localisation : Rhône-Alpes
Tenues représentées : Maquis alpins
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Mer 1 Sep - 20:45

Salut G

Tout d'abord, bravo pour cette deuxième série de photos reconstit dans la plus pure tradition de ce qu'on a toujours souhaité faire à D44, c'est à dire avant tout de la bonne photo...

Certains pensent qu'ils suffit d'une montagne de matériel pour faire de la belle photo reconstit or c'est faux...
Tu le prouve avec ce beau reportage parfaitement ettayé avec l'historique qui va bien et surtout qui s'appuie sur du concret.

Point de débauche de matériel couteux dans tous les sens, juste de très bonnes photos, bien réussies, avec peu de moyens mais beaucoup d'ingéniosité!



'té'(t(t
Revenir en haut Aller en bas
http://dissidence44d2m.forum-actif.net
Jacquelin
Membre de Dissidence44
Membre de Dissidence44
avatar

Nombre de messages : 2698
Age : 24
Tenues représentées : Résistance - Bataillon de choc
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Mer 1 Sep - 20:57

Salut Vercors !

Merci pour ton message, c'est très sympa.

Effectivement on a pas forcément besoin de beaucoup de matos pour faire de belles choses.
Bon après là sur les photos mine de rien il y a quand même un peu de matos de déballé et quand on fait les comptes ça fait toujours un certain investissement vu que j'ai un mix de repro et d'original pour le choc et que le FFI est quasi 100% original :face:

L'avantage par contre, c'est que mes deux thèmes qui sont présents içi, cet à dire 1er bataillon de choc et FFI, sont deux thèmes avec lesquelles on a une assez bonne marche de manoeuvre !
Pour le choc bien sûr il y a un côté beaucoup plus réglo mais pour certains trucs comme la coiffure, l'arme, les sacoches etc on peut se faire plaisir !
La preuve aussi avec l'étui jumelles qui je crois n'a rien de militaire.
Bref, c'est bien pratique pour ça.


Enfin pour moi le côté historique est devenu indissociable avec les photos de reconstit. Je n'aime pas balancer des photos comme ça sans aucunes ou peu d'explication.
L'avantage et le but içi est de faire apprendre des choses à mes lecteurs tout en rendant le texte attrayant et en me faisant plaisir grâce aux photos de reconstitution.
En plus en écrivant l'historique j'apprends aussi des choses, en tout cas beaucoup mieux qu'en lisant simplement le bouquin.

@+ et merci pour vos commentaires Wink
Revenir en haut Aller en bas
Vercors
Dissidence44 / ADMIN
Dissidence44 / ADMIN
avatar

Nombre de messages : 8867
Age : 47
Localisation : Rhône-Alpes
Tenues représentées : Maquis alpins
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Jeu 2 Sep - 2:06

Salut

Tu as entièrement raison.

Mais que sommes nous à coté des collectionneurs de matos énormes qui sont capables de réunir du très très beau matériel SOE,FFI ou OSS en masse mais qui sont très souvent incapables de proposer un beau reportage simple et bien fait comme le tien.
Revenir en haut Aller en bas
http://dissidence44d2m.forum-actif.net
cpttyrone
Agent de Liaison
Agent de Liaison


Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Jeu 2 Sep - 8:13

@jacquelin: tu sais deja ce que je penses de ces deux magnifiques series de photos rttrt Very Happy

felicitations à vous tous !
Revenir en haut Aller en bas
bamkeykey
Chef de Section
Chef de Section
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 28
Localisation : Ath - Ixelles
Tenues représentées : Résistant belge
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Jeu 2 Sep - 8:40

Superbe reportage, le parallèle historique apporte beaucoup de crédibilité, et on voit que tu maîtrises ton sujet. Beau matos bien mis en scène, vraiment nickel! Wink
Revenir en haut Aller en bas
5th ID-battle of Angers
Chef de Section
Chef de Section


Nombre de messages : 301
Age : 23
Localisation : Près d'ANGERS,Maine et Loire,49
Tenues représentées : 5th ID US,3ème SAS Français
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Jeu 2 Sep - 9:13

Très très sympa Géry, contrairement a certaines photos qu'ont peut voir parfois, les poses font assez vivantes! D'où vient ta M41 car elle a l'air pas mal du tout!

A+
5th
Revenir en haut Aller en bas
Jacquelin
Membre de Dissidence44
Membre de Dissidence44
avatar

Nombre de messages : 2698
Age : 24
Tenues représentées : Résistance - Bataillon de choc
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Jeu 2 Sep - 11:40

Salut !
Une fois de plus merci à tous pour vos commentaires qui font vraiment plaisirs !

Effectivement Bamkeykey le parallèle historique est là pour bien situer l'action, expliquer ce que cette unité bien méconnu à fait et puis comme tu le dis apporter de la crédibilité aux photos de reconstit.

A Vercors, ok je vois ce que tu veux dire. Après je pense aussi que les gros collectionneurs avec du très beau matos préfère surtout faire des expositions plutôt que ce genre de reportage.

Pour 5 ID merci aussi ! J'ai fais en sorte que les photos soient prises sur le vif, ce qui explique l'aspect vivant, il n'y a pas de secret. Après certaines sont posées mais bon ça a l'air de rendre pas trop mal visiblement.

La M41 est celle de ww2 soldiers, celle de la marque QM et qui est un peu plus cher que leur premier prix.
Elle est bien, assez ressemblante mais la fermeture éclair est merdique et les pointes du haut du col sont plus longues que celles du bas (coupe calquée sur le modèle USN) mais ça ne se voit pas trop. Du coup oui elle est pas mal Very Happy

@+
Revenir en haut Aller en bas
Romand
Dissidence44 / MODO
Dissidence44 / MODO
avatar

Nombre de messages : 1273
Age : 68
Localisation : grenoble échirolles
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Lun 6 Sep - 19:52

salut jacquelin,

bonne qualité de reportage,

mais à mon avis quand tu es en pointe face à la direction de l' ennemi supposé ne jamais se retourner pour faire signe à l' arrière car ça peut bouger en face et tu ne le verras pas et tu seras marron


sur la photo comportant le pak 75 à ton avis quelle est l' arme du gars qui touche le canon ?

beretta mod 1938


romand
Revenir en haut Aller en bas
Jacquelin
Membre de Dissidence44
Membre de Dissidence44
avatar

Nombre de messages : 2698
Age : 24
Tenues représentées : Résistance - Bataillon de choc
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Ven 10 Sep - 17:46

Salut Romand !
Merci pour ton commentaire. C'est noté pour la photo ou je suis tournée, j'y penserai la prochaine fois.

Pour la photo au pont du las devant le canon effectivement c'est bien cette arme là.

Très appréciée des chocs elle a pu être récupéré à l'île d'Elbe ou peut être en Corse bien que la première hypothèse soit surement la bonne.

@+ et merci Wink


Dernière édition par Jacquelin le Sam 11 Sep - 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cpttyrone
Agent de Liaison
Agent de Liaison


Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Sam 11 Sep - 6:15

je penses que tu voulais dire l'ile d'elbe au lieu de la sicile Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jacquelin
Membre de Dissidence44
Membre de Dissidence44
avatar

Nombre de messages : 2698
Age : 24
Tenues représentées : Résistance - Bataillon de choc
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Sam 11 Sep - 11:10

Ah oui effectivement ! j'ai corrigé, merci de me l'avoir fais remarquer Wink

@+
Revenir en haut Aller en bas
Hercule
Dissident d'or
Dissident d'or
avatar

Nombre de messages : 3338
Age : 63
Localisation : Dans le fond des bois de la Sarthe .
Tenues représentées : Résistant/2DB/MP.
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   Dim 12 Sep - 20:38

bonsoir Jacquelin.
Merci de cette présentation , c'est vraiement au top , de beaux clichés et un texte adéquate on en redemande encore .
'té'(t(t aux deux acteurs et au photgraphe .
Hercule.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataillon de Choc- France, Août-Septembre 1944 (reconstitution)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PHOTOS] BATAILLON DE CHOC
» L' HUMANITE et le Bataillon de Choc.
» [PHOTO] BATAILLON DE CHOC (1ére Cie , 1ére section)
» VAREA ANTOINE, bataillon de choc 43-45
» [PHOTO] BATAILLON DE CHOC (Lt. Rost)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Dissidence44-Mémoire/Histoire vivante/Collection :: Histoire Vivante & Collection :: Les Forces Spéciales Alliées-
Sauter vers: